Felipe Massa décroche sa 16e pole position en Formule 1 lors du Grand Prix d’Autriche. Mais si le Brésilien s’était toujours illustré avec Ferrari, il brille cette fois avec Williams ! L’écurie britannique réussit les deux meilleurs temps.

Au moment où la Coupe du monde se déroule au Brésil, un pilote brésilien décroche la pole position du Grand Prix d’Autriche. Une surprise totale. Felippe Massa et Valtteri Bottas ont dominé les essais qualificatifs. Massa a décroché la 16e pole position de sa carrière avec un chrono de 1:8.759. C’est la première pole de Massa depuis le GP du Brésil à la fin de la saison 2008, quand il avait raté de justesse le titre mondial, raflé dans le dernier virage par Lewis Hamilton. La dernière pole position de l’écurie Williams, l’une des quatre plus anciennes de la F1 actuelle, remontait au GP d’Espagne 2012, réussie par le Vénézuélien Pastor Maldonado qui, le lendemain, avait remporté sa seule et unique victoire en F1.

Nico Rosberg, le leader du championnat du monde, partira de la 2e ligne avec le 3e temps (+00.185), juste devant Fernando Alonso (Ferrari). C’est une énorme surprise. Les Mercedes avaient signé jusque-là toutes les pole positions cette saison. Hamilton, parti deux fois à la faute, prendra le départ dimanche sur la 5e ligne de la grille de départ.

Sebastian Vettel (Red Bull) et les Français Romain Grosjean (Lotus) et Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) ont été éliminés lors de la 2e partie des qualifications. Le quadruple champion du monde allemand n’a réalisé que le 13e temps de la Q2, au volant d’une Red Bull en difficulté. Vettel avait déjà frôlé la correctionnelle en Q1, passant avec le 15e temps sur 16 qualifiés.

Vergne, présent cinq fois sur sept en Q3 cette saison, n’a pas réussi à se qualifier, avec seulement le 15e temps. Il a devancé Romain Grosjean, dernier de la Q2.