On se souvient des propos de Lionel Messi très durs envers l’arbitrage après la demi-finale Brésil – Argentine en Copa America. Et bien il aurait peut-être raison puisque les autorités brésiliennes sont suspectées d’avoir tout simplement bloqué la VAR pendant la rencontre.

Jair Bolsonaro, le Président du Brésil était présent à Porto Alegre pour cette demi-finale. Au delà de sa photo avec Neymar et de son bain de foule à la mi-temps, le chef du parti d’extrême droite est soupçonné, avec ses services de sécurité,  d’avoir provoqué des problèmes sur l’utilisation du VAR durant la rencontre. Le procédé ? Se brancher sur la même fréquence de celles des arbitres de la rencontre pour rendre impossible la communication entre eux, cette technique aurait permis de faire dysfonctionner l’outil vidéo. Important de rappeler que la VAR n’a pas été utilisée une seule fois malgré quelques situations litigieuses… Affaire à suivre.