Le président de la Fédération italienne de football, Gabriele Gravina, se prononce en faveur d’une solution pour le moins novatrice pour sortir la Serie A de la crise : repousser sans limite la fin de saison !

Mis sous pression par l’UEFA, les différents championnats européens tentent de trouver une solution pour aller à leur terme. Gabriele Gravina, le président de la Fédération italienne de football, s’est prononcé sur la fin de la saison 2019-2020 de Serie A. Dans un entretien donné à La Gazzetta dello Sport, le patron du football italien s’est dit favorable à pousser les matches jusqu’à l’automne.

La Serie A jusqu’en septembre-octobre ? C’est une hypothèse. C’est une façon d’éviter de compromettre non seulement la saison 2019-2020 mais aussi la saison 2020-2021, pour éviter l’avalanche de litiges auxquels nous serions soumis pour tous ceux qui se sentiraient lésés. Vous courez vraiment le risque de faire un championnat uniquement devant les tribunaux.

Bien évidemment, si l’idée du président Gravina était mise en oeuvre, elle repousserait considérablement le début de la saison suivante. Mais ça, c’est un autre problème… Ce qui est certain, c’est que la fin de saison dépendra de l’évolution de la crise sanitaire du coronavirus. D’après les derniers chiffres, l’Italie reste le pays dans le monde le plus touché avec déjà plus de 15 362 décès.