Myriam, une Nancéienne de 30 ans a comparu devant le tribunal ce vendredi pour avoir tenté de faire chanter le joueur de Manchester United, Anthony Martial.

Tout a commencé le jour où le buteur de l’équipe de France à décidé de mettre un terme à sa relation avec Myriam, une Nancéienne de 30 ans rencontrée sur Internet. Entre 2018 et 2019, le couple s’est échangé des mots, des photos et des vidéos intimes, sans jamais s’être rencontré. Une aventure à laquelle le footballeur a décidé de mettre un terme l’an dernier, au grand désarrois de la jeune femme. Elle aurait alors envoyé un SMS sans équivoque à la star de Manchester United : « J’ai bien compris qu’il ne se passera plus rien entre nous, mais sache que j’ai beaucoup de photos compromettantes, soit tu paies, soit je balance tout à la presse. »

Le joueur lui a proposé dans un premier temps 25 000€ pour son silence, avant de se raviser et de porter plainte. Une affaire qui a été jugée ce vendredi par le tribunal de Nancy, et dont le verdict sera donné le 20 novembre prochain. François Pérain, procureur de la République de Nancy, estime que « le message est la preuve matérielle qu’il y a eu tentative de chantage » et requiert 6 mois de prison avec sursis.