Alors que les Jeux Olympiques de 2020 sont prévus seulement 3 mois après la fin de sa grossesse de son premier enfant (du vendredi 24 juillet au dimanche 9 août), Alex Morgan a déclaré qu’elle souhaitait y participer, coûte que coûte.

C’est mon objectif d’y jouer“, a déclaré la co-capitaine de l’équipe féminine des États-Unis auprès de plusieurs médias américains. “Le délai est bien sûr très court, mais si je peux, je veux être là pour représenter mon pays (…) Il y a tellement de femmes qui ont pu revenir à la compétition après leur grossesse et qui continuent à avoir une famille épanouie tout en pratiquant le sport qu’elles aiment au plus haut niveau“.

Les Jeux Olympiques, Alex Morgan les connait bien. En plus d’avoir été deux fois championne du monde (2015 et 2019), la joueuse d’Orlando a aussi été sacrée championne olympique en 2012, à Londres.