Le PSG affrontera donc l’Atalanta Bergame en quart de finale de la Ligue des Champions au mois d’août à Lisbonne. Un choc déséquilibré sur le papier mais pas sur le terrain comme l’affirme Cesare Prandelli dans la Gazzetta dello Sport.

“Bien sûr que l’Atalanta peut se qualifier. Aujourd’hui, sur un match sec, ils peuvent battre n’importe quelle équipe européenne. L’Atalanta jouera un match de très haut niveau, comme elle l’a fait contre la Juve. Le choc contre les Bianconeri a confirmé que l’Atalanta jouerait à Lisbonne comme elle le fait toujours, sans avoir peur de personne. Les équipes les plus techniques souffrent de leur contre-pressing et de leur intensité continue. Le niveau de forme du PSG ? Jouer deux matches officiels en cinq matches peut bien sûr avoir son poids dans le résultat. De son coté l’Atalanta arrivera le 12 août entraînée, pas fatiguée : plus ils courent, plus ils s’amusent”, a indiqué Cesare Prandelli dans la Gazzetta dello Sport.