Bien qu’ils aient été coéquipiers à la Juventus Turin, Zlatan Ibrahimovic et Marco Materazzi n’ont jamais vraiment été copain. Le Suédois a même dévoilé comment il avait préparé sa vengeance pendant quatre ans.

La vengeance est un plat qui se mange 4 ans plus tard en Suède. Dans la longue interview qu’il a accordée à GQ Italia, Zlatan Ibrahimovic est revenu sur ses différends avec le champion du monde 2006, Marco Materazzi. Il explique d’abord comment il a été brutalisé par le défenseur italien et rappelle un match entre la Juve et l’Inter où Zlatan a dû quitter le terrain à cause d’une vilaine faute de Materazzi. « Il s’est jeté sur moi comme un assassin et m’a blessé. C’était un joueur de football rugueux, d’accord. Mais il y a deux façons d’être dur, l’une d’elles vise à blesser son adversaire. »

En 2011, quatre ans après cette rencontre, Zlatan Ibrahimovic a enfin pu prendre sa revanche, lors d’un derby entre le Milan AC et l’Inter Milan. « Il y avait de la tension, j’aime ça. En première période, j’ai obtenu un pénalty, et qui a fait la faute ? Materazzi. 1-0 Milan ». Mais l’ancien joueur du PSG ne s’est pas arrêté là, au contraire. « En seconde mi-temps, Matrix (surnom de Materazzi) s’est approché de moi et je l’ai frappé avec un coup de taekwondo. Je l’ai envoyé à l’hôpital. Stankovic m’a demandé : ‘Pourquoi as-tu fait ça ?’ Et je lui ai répondu : ‘J’attends ce moment depuis quatre ans. Voilà pourquoi.’ »