Ce mardi soir, le Paris Saint-Germain joue son deuxième match de Ligue des Champions sur la pelouse de Galatasaray en Turquie. Une rencontre avec un PSG favori qui devra tout de même se méfier de son adversaire. Coup d’envoi à 21 h, à suivre sur Sport.fr

Si le club de la capitale part nettement favori de cette confrontation, les Turcs n’ont pas grand-chose à perdre et voudront réaliser un exploit devant leur public de la Türk Telekom Arena d’Istanbul. Auteurs d’un match nul 0-0 à Bruges lors de la première rencontre, les hommes de Fatih Terim connaissant bien le Champion de France car de nombreux joueurs passés par la Ligue 1 composent cet effectif.

Outre Belhanda, Sofiane Feghouli, Mariano, Jean-Michäel Seri, Jimmy Durmaz, Falcao et même le champion du monde français 2018, Steven Nzonzi sont à la disposition du coach turc.

Mbappé de retour aux affaires

Si le Paris Saint-Germain est une fois de plus privé de sa star Neymar suite à sa suspension, le club de la capitale devrait pouvoir compter sur Kylian Mbappé et Mauro Icardi. Hier soir, Thomas Tuchel a confirmé leur présence dans le groupe, même si le jeune tricolore ne pourra pas jouer l’intégralité de la rencontre. Passeur décisif pour Neymar samedi dernier à Bordeaux en championnat, il revient en bonne forme. Le coach parisien compte sur lui ainsi que Mauro Icardi qui devrait lui aussi être dans le 11. Rappelons que le PSG est actuellement leader de son groupe après son magnifique succès 3 buts à 0 contre le Real Madrid.

Une atmosphère très hostile

Si le club de Galatasaray est connu en Europe pour son football, c’est avant tout son public qui fait froid dans le dos. Ce soir, près de 52 000 personnes seront au stade pour pousser leurs joueurs et ainsi parvenir à faire un résultat contre le Champion de France. C’est simple, tous les joueurs qui ont déjà joué dans ce stade ont la même version.

C’est notamment le cas de Lionel Carole, ancien joueur du Galatasaray qui évolue aujourd’hui en Ligue 1 au RC Strasbourg. “Sur la scène européenne, les supporters savent qu’ils ont un rôle à jouer face à un adversaire très médiatisé comme le PSG, avec des grosses stars, donc ils répondront présent. Dans les tribunes, le spectacle sera assuré, j’en suis sûr. Le PSG va découvrir une ambiance vraiment hostile”.

Même si les Turcs sont poussés par ce public exceptionnel, les Parisiens restent favoris et devront prouver qu’ils sont en mesure de résister à un public qui peut parfois se retourner contre son équipe. A noter que 800 courageux parisiens, dont 200 membres du Collectif Ultras Paris feront le périlleux déplacement.