Défait 3-2 sur la pelouse de Nantes, le PSG repousse inlassablement son sacre en Ligue 1. Au-delà de la prestation moribonde des joueurs et des nombreux blessés, Thomas Tuchel est déçu du comportement de ces habituels remplaçants, qui ne cherchent pas à bousculer la hiérarchie.

 

Il est clair que s’incliner deux fois en 3 jours mais surtout en encaissant huit buts, ne fait pas partie des habitudes des Parisiens. Mais alors pourquoi ce naufrage ? Certes il y a les blessés et les suspendus. Mais cette excuse est trop facile. Hier sur le terrain, Kimpembe, Kurzawa, Kehrer, Dani Alves, Buffon, Draxler, Paredes, Choupo-Moting. Huit joueurs internationaux. Du côté de Nantes ? Trois (Waris, Coulibaly, Fabio). Alors peut-on justifier ce revers par l’épidémie de blessures au sein du groupe ? Absolument pas.

On peut encore être heureux de ne pas perdre 4-1 ou 5-1

Thomas Tuchel n’a pas caché sa déception à l’issue de la rencontre :  “Ce que je constate aussi, c’est qu’il n’y a plus aucune concurrence pour avoir sa place ou même avoir sa place sur le banc de touche”. Au-delà de la défaite, c’est l’attitude affichée par le groupe qui est inadmissible, la rencontre d’hier soir est indigne d’un club du standing du Paris-Saint-Germain. Le coach Parisien, seul à se présenter au micro hier a exprimé son désarroi : “On a joué très très mal et on peut encore être heureux de ne pas perdre 4-1 ou 5-1. Cette défaite est totalement différente par rapport à celle concédée à Lille. Là-bas, on a contrôlé le match pendant 60 minutes. Mais aujourd’hui, nous n’avons produit aucune performance. Ce n’est pas possible de gagner comme ça. Habituellement, je défends toujours mes joueurs, mais là, ce n’est pas possible de les défendre.”

Du côté de la capitale, on attend la fin de saison avec impatience. La reconstruction du groupe et la remise en forme des blessés sont attendus de pied ferme. Mais avant, il faudra remporter la finale de la Coupe de France contre Rennes, le 27 avril prochain, pour ne pas empirer une saison déjà gâchée.

Une finale que 80% des lecteurs de Sport.fr considèrent que le PSG peut perdre !