La statistique la plus frappante après l’élimination du Paris SG en huitième de finale de la Ligue des champions face à Manchester United tient de l’inédit. En effet, le PSG est la première équipe de l’histoire de la Ligue des champions à être éliminée malgré une victoire 2-0 à l’extérieur au match aller. “A jamais les premiers” comme pourraient le claironner les supporters de l’Olympique de Marseille, mais pas pour la même raison…

L’élimination du PSG est aussi cruelle parce que le scénario du match est invraisemblable. En tout et pour tout, Manchester United a cadré quatre tirs mercredi. Soit les trois buts et le tir de Rashford repoussé par Buffon avant d’être repris victorieusement par Lukaku. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas…

Pour finir avec ce match maudit, Paris doit se tenir qu’il existe une malédiction qui lui colle aux basques. Pas seulement parce que Neymar était encore absent comme pour l’élimination face au Real Madrid au même stade de la compétition l’année dernière, mais parce que le PSG devient un spécialiste des désillusions. Alors que le club parisien brille en Coupe de France et en Coupe de la Ligue sur son territoire, il a perdu cinq de ses sept derniers matches à élimination directe en Ligue des champions (pour 2 victoires). C’est autant que lors de ses 19 premiers (7 victoires, 7 nuls).