El Mundo révèle l’existence de mails compromettant pour Antoine Griezmann. En clair, des preuves significatives qu’une commission de 14 millions d’euros a été touchée par les proches du Français lors de son transfert de l’Atlético au Barça. Problème, ces preuves datent du mois de mars dernier quand la clause de Griezmann était encore de 200 millions d’euros. L’Atlético va-t-il contre-attaquer ? Il semblerait que ce soit la spécialité de la maison…