Ce jeudi, le président des Spurs a annoncé avoir eu recours à un emprunt massif pour compenser la perte de 200 millions d’euros pendant la crise du coronavirus.

Depuis l’interruption de la Premier League à cause du coronavirus, en mars dernier, le club de Tottenham aurait perdu la bagatelle de 200 millions d’euros. Pour compenser cette perte colossale, le président des Spurs, Daniel Levy a annoncé ce jeudi avoir emprunté près de 195 millions d’euros à la Banque d’Angleterre.

« Dès le 18 mars, j’ai dit que, au cours de mes 20 années au club, beaucoup d’obstacles s’étaient dressés sur la route, mais aucun de cette ampleur, a-t-il déclaré dans un communiqué publié aujourd’hui. La pandémie de Covid-19 s’est révélée être la plus grave de tous. Il est impératif que nous travaillions maintenant tous ensemble – scientifiques, techniciens, politiques et secteur de l’événementiel – pour trouver un moyen sûr de ramener les spectateurs dans des lieux de sport et de divertissement. »