Le capitaine du Paris Saint-Germain s’est confié sur sa première année difficile avec le champion de France. Il reconnaît notamment que Laurent Blanc a sans doute été son sauveur.

Thiago Silva fait maintenant partie des meubles au Paris Saint-Germain, mais l’aventure n’aura pas toujours été un long fleuve tranquille pour le Brésilien, loin de là. Dans une interview accordée à France Football, le capitaine du PSG est revenu sur sa première année dans la capitale, qui aurait bien pu être sa dernière. « Ma première année a été très difficile, confesse-t-il. J’étais triste. Je pensais que je n’allais pas y arriver, que je n’allais pas pouvoir rester en France. La deuxième saison, ce fut un peu meilleur. J’ai commencé à me sentir mieux, à croire davantage au projet. J’ai pris mes marques, j’ai commencé à parler français, avec Laurent Blanc notamment. Il m’a ouvert l’esprit. C’est lui qui a été déterminant. Grâce à lui, tout a changé. »

Une situation particulière que Thiago Silva retrouve chez un autre Brésilien qui a rejoint les rangs du Paris Saint-Germain il y a plus de deux ans. « [Neymar] est exactement dans la même configuration. Il est arrivé avec beaucoup de motivation, mais il a ressenti les mêmes sensations que moi à l’époque. Il a subi l’hiver, qui est long, difficile. Il n’était pas habitué. Il a connu aussi de sérieuses blessures qui l’ont empêché de s’adapter plus vite. Mais aujourd’hui, il est mieux. Il est actif et positif dans le vestiaire. Il ne parle pas beaucoup, mais ses paroles ont un impact. »