Après le carton d’audience du match d’ouverture, près de 10 millions de téléspectateurs pour TF1, la Une revoit ses prix fortement à la hausse pour les rencontres de l’équipe de France.

Pour la première rencontre de la Coupe du monde, France-Corée du Sud (4-0), la chaîne avait misé sur 5 millions de téléspectateurs. C’est finalement près du double du chiffre espéré (9,8 millions de téléspectateurs pour 44,3 % de part d’audience) qui a été enregistré. Une très bonne affaire pour les annonceurs qui avaient acheté les spots facturés 66.000 € bruts les 30 secondes. Mercredi, pour le deuxième match des Bleues, qui affronteront les Norvégiennes (championnes du monde en 1995) en prime time, la régie pub de TF1 a rectifié le tir. Au lieu de demander aux marques 63.000 € les 30 secondes comme initialement prévu, il faudra débourser 95.000 € au moment des hymnes, et entre 112.000 € et 116.000 € à la mi-temps. Pour la troisième et dernière rencontre du groupe A des Françaises, lundi 17 juin face au Nigeria, les tarifs sont également révisés à la hausse.

Selon Publicis Media, qui a aussi revu ses estimations à la hausse, TF1 pourrait réaliser une opération financière inédite après avoir acheté les droits de la Coupe du monde entre 10 et 12 M€. TF1 pourrait gagner 9 M€ si les Bleues vont en huitièmes de finale, 15,5 M€ en demi-finale et 19,5 M€ en finale. Des montants qui s’ajoutent aux recettes digitales et au sponsoring des retransmissions. Selon Publicis Media, le total atteindrait 22 M€ ! Sans compter que TF1 a revendu les droits, en crypté, de la Coupe du monde à Canal+.