Javier Tebas a donné son avis sur la relaxe du PSG, dans le cadre du fair-play financier.

Pour le président de la Ligue espagnole le fair-play financier est mort ! “Nous devons étudier la décision de l’UEFA de façon plus détaillée mais, au premier abord, je dirais qu’ils nous mènent en bateau. Ceci montre que le fair-play financier est mort car il est sans valeur. Nous allons nous adresser aux autorités compétentes en Europe et en Suisse en dénonçant le fair-play financier de l’UEFA dans son intégralité”, a-t-il indiqué dans des propos relayés par l’hebdomadaire France Football.