C’était une première ! L’arbitre française Stéphanie Frappart était au sifflet du choc entre Liverpool et Chelsea pour le compte de la Supercoupe d’Europe 2019 (2-2, T.A.B : 5-4). Un gros match de la Française et une polémique.

Une reprise acrobatique de Sadio Mané, contrée par les bras d’Andreas Christensen, dès la 5ème minute de jeu n’a pas été sanctionnée d’un penalty par la Française. Un geste produit dans une action rapide, très difficile à voir sans l’assistance vidéo.

C’est un arbitre bien connu de la Ligue 1, Clément Turpin, assistant VAR de la rencontre, qui n’a pas alerté Stéphanie Frappart sur cette action. Pour rappel, l’International Board a ordonné depuis le mois de juillet que si “la position du bras ou de la main a artificiellement augmenté la surface couverte par son corps” et précisément que “le bras au-dessus du niveau de l’épaule est rarement une position naturelle”. C’était bien évidement le cas sur cette action. Un penalty devait être sifflé en faveur de Liverpool.

Malgré cette petite polémique l’ensemble de la rencontre a été parfait pour Stéphanie Frappart !