La télévision publique espagnole (TVE) a annoncé qu’elle ne participera pas à l’appel d’offres pour les droits de la Supercoupe d’Espagne. Une façon de s’opposer au choix de l’Arabie Saoudite comme pays organisateur des trois prochaines éditions.

La TVE ne participera pas à l’appel d’offres pour l’acquisition des droits TV des prochaines Supercoupe d’Espagne. En effet, elle refuse d’y prendre part en opposition au choix de la Fédération de délocaliser la compétition en Arabie Saoudite. Le pays du Moyen-Orient devrait accueillir les trois prochaines éditions de la compétition en échange d’un joli chèque de 30 millions d’euros.

« Nous pensons que nous ne devons pas lutter pour une Supercoupe qui va se jouer dans un endroit où les droits de l’homme ne sont pas respectés », et en particulier ceux des femmes, a indiqué un porte-parole de la télévision publique ce jeudi à l’AFP.