Battu par la Lazio Rome 2 buts à 1 hier soir en Europa League avec le Stade Rennais, Julien Stéphan fait un premier bilan.

En conférence de presse, Julien Stéphan n’a pas masqué ses regrets par rapport au premier acte et avoué que les entrées en jeu de Sergej Milinkovic-Savic et Luis Alberto avaient tout changé.

“On a fait une très bonne première période, on a pris l’ascendant sur cette équipe. Mais on a quand même manqué un peu de qualité dans la surface adverse, parce que je pense qu’on doit mener à la pause, si on met plus d’engagement et d’agressivité (…) On a été battus ensuite deux fois sur la classe et le talent de deux joueurs.”

L’entraîneur breton s’est dit frustré de la période traversée par ses joueurs. “Il faut panser les plaies, il y a de la déception dans le vestiaire mais on n’a pas le temps de se lamenter. C’est une période compliquée en termes de résultat. Il n’y a pas grand-chose qui tourne pour nous.”