Devant la presse, Julien Stéphan a assuré qu’il n’avait rien à voir dans le récent départ d’Olivier Létang au poste de président du Stade Rennais.

L’entraîneur du Stade Rennais a fait savoir qu’il n’avait joué aucun rôle dans la mise à l’écart du président. “Je ne pense pas qu’il faille devenir parano. Je ne veux pas qu’on me prête plus de pouvoir que j’en ai. Je suis l’entraîneur du Stade Rennais, pas plus. C’est déjà beaucoup. C’est une mission périlleuse et palpitante. Je veux rester focalisé là-dessus, maintenir et garder mon énergie pour que je puisse aborder de la meilleure manière possible les entraînements, les matches, la compétition.”

Le coach de 39 ans renvoie la balle au propriétaire : “On a un actionnaire au club qui est puissant, qui porte le club depuis vingt ans, qui prend des décisions. Le président est sous la responsabilité de l’actionnaire, l’entraîneur est sous la responsabilité du président et aussi de l’actionnaire. On suit la ligne directrice de l’actionnaire. Moi, je m’occupe de l’équipe, du secteur professionnel et c’est déjà bien suffisant comme ça.”