Débarqué il y a quelques heures de son poste de président du Stade Rennais, Olivier Létang payerait la gestion du cas Camavinga.

D’après “l’Equipe”, le départ de Létang serait, en partie dû au joueur de 16 ans. Le journal révèle que la famille Pinault aurait été en profond désaccord avec Olivier Létang au sujet de l’avenir d’Eduardo Camavinga au Stade Rennais. Le milieu de terrain a tapé dans l’oeil du Real Madrid, qui entend le recruter l’été prochain. Olivier Létang, ouvert à cette possibilité, aurait entamé les discussions avec le club espagnol, sans prévenir l’actionnaire majoritaire du club breton.

Cette bisbille, associé au contrat mal négocié et trop court (jusqu’en 2022) d’Eduardo Camavinga, n’a pas aidé Olivier Létang à conserver son poste.