Annoncé du côté de Nice et de la Fiorentina, Rémi Oudin est finalement resté à Reims. Dans une interview accordé à France Football, l’attaquant n’hésite pas à avouer sa déception de ne pas avoir rejoint la Série A et le club de Florence.

« Je fais mon sac le dimanche soir. Mon agent me prend les billets de train pour aller à Paris et les billets d’avion pour aller à Milan. Une fois dans le train, il m’appelle pour me dire qu’il y a un souci et que la Fiorentina bloque le transfert. Je me dis que si ça traîne, c’est que le club ne me veut pas et qu’ils ne font pas tout pour m’avoir. Déjà là, dans ma tête, je me disais que ce n’était pas la peine d’aller là-haut si je n’étais pas la priorité. À la fin, j’étais agacé par l’attente et, on va dire, le manque de respect. Ils m’ont dit de tout préparer alors que, en fait, je n’étais pas la priorité. Je voulais que le club en face me montre de l’intérêt. Qu’il fasse tout pour que je vienne »