Entre le FC Séville et l’AS Rome, Monchi a permis à ses dirigeants de faire d’énormes plus-values sur les joueurs.

Leur montant total dépasserait les 200 millions d’euros. Dans son édition du jour, Marca dresse la liste des transactions réalisées par le directeur sportif, depuis son arrivée dans le club de la Louve. Selon lui, la balance est positive à hauteur de 56 millions d’euros.

Et ajoutée à son travail réalisé en Andalousie, le bénéfice serait supérieur à 200 millions d’euros. De quoi conforter les dirigeants romains dans leur choix de lui faire confiance.