La Ligue Italienne et les clubs qui l’a compose ont entamé un lourd programme pour bannir le racisme des enceintes transalpines. Après plusieurs incidents racistes intervenus sur différentes pelouses, le club de Cagliari est le premier a frapper un grand coup. Le club sarde a tout simplement interdit à vie trois fauteurs de troubles de son stade. Après les cris racistes envers Matuidi, Moïse Kean ou encore Romelu Lukaku, l’institution a repéré les fautifs grâce à « la coordination des stadiers et de la sécurité et des responsables de la sécurité intérieure du club » et pris de lourdes sanctions pleinement justifiées.