C’est une affaire qui secoue le football français ! Saïd Chabane, président du SCO Angers est accusé et mis en examen pour agressions sexuelles aggravées. Un climat pesant qui se répercute sur l’ensemble du club.

« J’apprécie beaucoup le comportement de toutes les composantes du club. Il faut savoir qu’on a un président qui est proche de ses joueurs et de son staff. On est proches de lui aussi, on n’est pas des machines. On a un coeur, des sentiments et on ne peut être autrement qu’affectés. Le président qui s’est exprimé auprès des membres de l’effectif ? Je l’ai trouvé costaud. Ce n’est pas facile pour lui. Il l’a fait avec beaucoup de dignité. Inévitablement, c’est quelque chose qui nous touche » a avoué, non sans émotion, l’entraîneur angevin après la défaite des siens contre le LOSC.