Une équipe de France semblable aux Choristes… on ne s’y attendait pas ! Et pourtant, Jérôme Rothen a balancé sur les techniques d’entraîneur pour le moins spéciales de Raymond Domenech lors d’une interview accordée à RMC Sport…

Domenech nous avait inventé une tactique. Il nous met en place un schéma à trois défenseurs centraux. C’était une espèce de 3-5-2. Mais quand on avait le ballon, il me demandait d’être complètement écarté, côté gauche. Sauf que Patrice Evra y était. Donc on s’y retrouvait à deux, côte à côte. Après ce match, les clubs n’avaient pas le droit de nous récupérer. Il fallait retourner à l’hôtel pour une mise au vert, y passer la nuit, faire le repas entre les joueurs. Des champions du monde encore là hallucinaient. Et là, Domenech a l’idée d’organiser un débrief du match à une heure et demie du matin, quand tout le monde a envie d’aller se coucher. (…) Les cours de chant ? Ça n’a jamais fonctionné ! Quand tu te retrouves comme un con avec un prof de chant et qu’il te dit : ‘Toi aigu, toi grave’… C’est véridique ! C’était Les Choristes ! Il disait que si on était en harmonie et qu’on arrivait à chanter ensemble, ce serait pareil sur le terrain