Si pour autant le joueur portugais nie toujours avoir violé la jeune femme, il a quand même avoué avoir payé 375 000 $ celle qui l’accuse de viol, rapporte TMZ.

C’est dans des documents de justice récupérés légalement par le média américain que toutes ces informations révélées ont été écrites. Des nouvelles qui n’aident pas Ronaldo, innocenté il y a un mois seulement.

Les faits remontent à 2009, à Las Vegas. C’est là que la star du football international a rencontré Kathryn Mayorga, la jeune femme qui l’accuse aujourd’hui de viol. Si Ronaldo assure que la relation a été consentante, il expliquerait, dans ces documents, qu’il a bien versé à Kathryn Mayorga la somme de 375.000 dollars, en 2010, pour qu’elle ne dise rien et ainsi éviter un scandale.

Kathryn Mayorga, de son côté, s’était bien rendue à la police après les faits mais n’avait jamais cité Ronaldo avant 2018. L’enquête n’avait finalement pas abouti en raison du manque de preuves.