Battu cette semaine sur la pelouse du CSKA Moscou (1-0) lors de la deuxième journée de la Ligue des champions, le Real Madrid vit sa première crise de l’ère post Zidane / Ronaldo.

Depuis le départ de Zinedine Zidane et de Cristiano Ronaldo, la communication du Real Madrid se voulait résolument positive. Certains cadres du club se permettaient même de laisser entendre que le vestiaire allait mieux fonctionner sans l’attaquant portugais, réputé pour son indvidualisme. Mais ça, c’était avant. Avant un début de saison timoré en Liga, avec déjà une défaite et un nul au compteur, soit un bilan inférieur à celui du grand rival, le FC Barcelone. Et puis surtout c’était avant cette défaite en Ligue des champions, à Moscou. Une défaite qui a démontré de façon criante les carences offensives de ce nouveau Real.

Un grand attaquant au mercato d’hiver ?

“Sur ce match, on a manqué d’efficacité avec de très nombreuses occasions manquées. Nous devons être meilleurs devant le but, surtout avec autant d’actions. Ce ne sont pas des moments faciles, il faut assumer et continuer de travailler. Après ce revers, il faut avoir une réaction d’équipe”, a déclaré Julen Lopetegui devant les médias à la fin de la rencontre. Le successeur de Zinedine Zidane fait un appel du pied on ne peut plus clair à ses dirigeants en vue du mercato hivernal.

Luka Modric boude

Un marché d’hiver qui pourrait se dérouler dans un climat tendu. Car la nouvelle star du club depuis le départ de CR7, le Croate Luka Modric, cache de moins en moins ses envies d’ailleurs. Le milieu de terrain a lâché une petite phrase dans la presse qui risque de faire du bruit. Le vestiaire du Real Madrid ne serait pas très heureux cette saison. “Nous sommes agacés. Nous ne nous attendions pas à perdre des points ici et l’ambiance dans le vestiaire n’est pas la meilleure en ce moment, a affirmé le joueur devant les médias après la défaite à Moscou en Ligue des Champions. Nous devons relever la tête. Quand vous ne marquez pas, c’est inquiétant, mais nous allons trouver des solutions pour sortir de cette situation.”

A 18h30, le Real Madrid se déplace sur la pelouse d’Alavès. Tout autre résultat qu’une victoire ajouterait au marasme ambiant…