Très endetté, le Milan AC pourrait être cédé au fonds Elliott, dans les mois qui arrivent.

Les inquiétudes sont nombreuses, en Italie, au sujet du rachat du club lombard. Certaines sources indiquent que le propriétaire, Yonghong Li, ne dispose pas de la richesse qu’on lui prêtait à son arrivée. Il faut dire qu’il a contracté un prêt auprès du fonds Elliott afin de boucler l’opération, et ensuite pour assurer les dépenses liées au mercato.

Et compte tenu du montant à rembourser (300 millions d’euros, selon le Corriere dello Sport, Ndlr), les dirigeants s’affairent désormais à trouver une solution. D’après le journal, le Milan AC pourrait tout simplement être récupéré par le fonds Elliott.

Si rien ne bouge d’ici le 15 octobre 2018, date du versement d’une grosse échéance, le projet sera considéré “en faillite” et le fonds raflera la mise. Le club pourrait par ailleurs être lourdement sanctionné par l’UEFA, dans le cadre du fair-play financier. Une rencontre est prévue fin mars.