Alors que les Sénateurs ont validé la Loi entérinant les décisions de la FFF et de la LFP de mettre un terme aux championnats 2019-2020, rejetant “l’amendement Aulas”, l’OL et Amiens ont obtenu audience devant le Conseil d’Etat le 4 juin.

Cette fois, c’est vraiment la procédure de la dernière chance. L’Olympique Lyonnais et l’Amiens SC ont porté l’affaire devant le Conseil d’Etat qui leur a donné une date d’audition, le 4 juin prochain. Cette instance devra juger si la Ligue de football professionnel pouvait arrêter le championnat de Ligue 1, geler les classements et procéder à des rétrogradations. Compte-tenu de la Loi adoptée en urgence pour entériner ces choix, on n’imagine pas le Conseil d’Etat donner gain de cause à Jean-Michel Aulas et ses co-plaignants. Mais il faudra attendre le 4 juin pour en avoir le coeur net.