Très critiqué pour sa fuite en Serbie, Luka Jovic doit compter sur le soutien de son père, Milan Jovic.

“Maintenant, on le traite comme un grand criminel. S’il doit aller en prison, alors il faut le faire. Je suis totalement d’accord avec le Président et le Premier ministre, mais seulement s’il est reconnu coupable. Il serait d’accord avec cette décision s’il avait fait quelque chose de mal, mais il est venu à Belgrade et est resté la maison”, a indiqué son père.