Le défenseur latéral du Paris Saint-Germain aurait acheté en toute illégalité un “vrai-faux” permis de conduire au mari d’Amel Bent. Gérant d’une auto-école à Neuilly, il sera jugé du 17 au 19 juin.

C’est un scénario totalement rocambolesque. Le mari de la chanteuse Amel Bent, Patrick Antonelli, est suspecté d’avoir vendu plus de 250 permis de conduire entre 2013 et 2015 contre des sommes d’argent pouvant atteindre 10 000 voire 12 000 euros. L’ancien gérant d’une auto-école à Neuilly, et sa principale complice, employée de la préfecture, seront jugés pour corruption du 17 au 19 juin prochain.

Une magouille qui aurait profité à plusieurs célébrités, chefs d’entreprise et médecins de la région, dont l’ancien animateur de Canal + Ali Baddou et le joueur du PSG Layvin Kurzawa. Le défenseur de 27 ans aurait déboursé 8 000 euros pour obtenir son permis de conduire sans passer la moindre leçon de conduite. Lui comme les autres bénéficiaires de permis truqués ne seront pas jugés dans le procès de juin. Ils feront l’objet d’une procédure bien distincte.