Très tactile avec son effectif à l’image d’un grand frère, Thomas Tuchel a tenu à s’expliquer sur ce comportement. Pour le tacticien allemand, ces gestes inspirent la confiance.

« Je suis le genre de personne qui a besoin de contacts, d’être proche des gens, cela m’aidait beaucoup quand mon coach me prenait dans ses bras ou quand mon père me posait la main sur l’épaule pour m’expliquer quelque chose. Cela me donnait la sensation que tout allait bien. Donc ça vient peut-être de là » a avoué l’ancien entraîneur du Borussia Dortmund.