Le Paris Saint-Germain obtient le feu vert pour son projet de campus à Poissy (Yvelines). Un projet gigantesque. Le champion de France veut construire une quinzaine de terrains d’entraînement, mais aussi des hébergements pour les joueurs professionnels et les jeunes du centre de formation ainsi qu’un stade de 5.000 places. Ironie du sort, le montant de l’investissement dans ce projet correspond au prix de vente de Neymar !

Les conclusions des commissaires enquêteurs sont positives pour le projet à la fin de l’enquête publique réalisée entre le 19 février et le 29 mars. Une étape clé vient d’être franchie. Désormais le dossier doit être définitivement validé par le préfet des Yvelines.

Alors que le permis de construire devrait être délivré mi-juillet, plusieurs chantiers vont être lancés à partir de la rentrée de septembre. Tout d’abord une nouvelle campagne de fouilles archéologiques d’une durée de près de huit mois au cœur de la zone puis des travaux préparatoires notamment dans le domaine de la voirie. Le chantier d’implantation du campus devrait commencer durant le premier trimestre 2020. Les premiers entraînements du club devraient avoir lieu lors du coup d’envoi de la saison 2021.

Un investissement estimé entre 250 et 300 M€

Pour remplacer l’actuel camp des Loges, jugé «inadapté» par rapport aux objectifs du club, les différents équipements seront réalisés sur une zone de 74 ha située au hameau Poncy en bordure de l’autoroute A 13 et des D 113 et D 30. Le club prévoit d’y accueillir ses sections football, handball et judo. Le temps de trajet entre le site et le Parc des Princes est de 25 minutes selon le PSG. L’investissement oscille entre 250 et 300 M€. Ce pôle permettra la création d’un millier d’emplois en phase de construction et environ 200 emplois pérennes seront créés sur place.