L’ancienne star du PSG est accusé par les autorités du Paraguay d’être en possession d’un faux passeport.

Ronaldinho et son frère Roberto Assis font l’objet d’une enquête judiciaire après la découverte de faux passeports dans leur chambre d’hôtel. Pour le moment, l’ex-Ballon d’Or brésilien, en 2005, coopère avec les autorités du pays.

Ils disent avoir été trompés par l’homme d’affaires. Nous enquêtons aussi sur la responsabilité des autorités qui leur ont permis d’entrer dans le pays avec des documents falsifiés“, a indiqué le ministre de l’Intérieur. Pour le moment, la star n’est pas “arrêtée” par les autorités, la décision sera prise dans les prochaines heures.

Pour rappel, la justice brésilienne avait privé Ronaldinho de passeport en 2018, après une condamnation de 2,5 millions de dollars pour construction illégale.