Pierre Ménès a pointé du doigt la prestation d’Alphonse Areola face à Lyon (2-1), auteur de plusieurs erreurs.

“Après l’ouverture du score, Lyon a réagi et a su exploiter la grande faiblesse parisienne dans les couloirs, symbolisée par Alves et Bernat, pour accumuler les occasions. Areola a longtemps retardé l’échéance en sortant des arrêts exceptionnels mais, et c’est malheureusement toute l’histoire du champion du monde au PSG, il est fautif sur le centre de Dubois à cause de ses mauvais appuis et se fait devancer de la tête par Dembélé”, a indiqué le consultant de Canal + sur son blog.