Le match du PSG contre l’Olympique de Marseille de ce dimanche soir lors de la troisième journée de Ligue 1 continue d’alimenter les tensions entre les joueurs. Alvaro Gonzalez, accusé de racisme par Neymar, a été soutenu par son coéquipier Valentin Rongier.

“Je n’ai absolument rien attendu. Ce qui me chagrine, c’est que Neymar à chaque duel il insulte. L’exemple qu’on a montré pendant le match, ce n’était pas très beau, mais connaissant Alvaro c’est impossible. Forcément il est affecté. Quand il a connecté son téléphone, il a reçu des menaces de mort. Ca a touché sa famille. Il vit un moment compliqué, on est solidaire avec lui. Alors que ce sont des faites qui ne sont pas avérés, c’est regrettable” a déclaré Rongier. Pour lui, il est totalement “impossible” qu’Alvaro Gonzalez ait tenu des propos racistes. “Sans faire de clichés, tous les jours on est avec des amis d’origines diverses, on a des asiatiques, des serbes, des africains et le groupe vit tellement bien, personne n’est exclu”.