Certains membres du staff du PSG craignent que Thiago Silva et Neymar, parti s’isoler au Brésil, ne puissent pas revenir à temps pour la reprise des entraînements. La situation vis-à-vis du coronavirus pourrait s’aggraver dans les prochaines semaines en Amérique du Sud.

En début de semaine, Thiago Silva et Neymar ont pris la décision de retourner au Brésil pendant la période de confinement en France et l’interruption des entraînements à cause de l’épidémie de coronavirus. Une situation qui pourrait vite dégénérer, comme l’a expliqué Mohamed Bouhafsi sur le plateau de RMC Sport.

« À Lyon par exemple, Thiago Mendes est reparti au Brésil et Kenny Tete à Amsterdam. Thiago Silva voulait surtout être avec ses proches. Au PSG, on ne confirme pas les départs, on dit que c’est leur temps privé et qu’ils font ce qu’ils veulent parce qu’ils ont un programme. Et ça pour le PSG c’est la chose la plus importante, de respecter ce programme sportif. C’est assez sérieux et réglementé. Ils doivent le respecter pendant une heure et demi avec des GPS. Quand ils allument leur petite machine GPS, ça va renvoyer tout de suite des données. En clair, le PSG peut suivre quand même (…) L’inquiétude que le PSG a, c’est que le système français – même s’il souffre actuellement – est l’un des meilleurs au monde et que ce n’est pas forcément le cas de certains pays comme le Brésil, qui n’est pas forcément à la hauteur du système hospitalier français. Et comme me disait un membre du PSG, la plus grosse crainte est que les joueurs partent dans un autre pays qui n’est pas aussi bon que le notre et qu’ils soient confinés pendant 14 jours alors que nous en France ça aille mieux et qu’on puisse reprendre l’entraînement, la préparation et la reprise. »