Très critiqué sur la façon dont il a quitté le PSG pour le Borrusia Dortmund, Thomas Meunier a pris la parole lors d’un entretien accordé à RTBF. Une interview pendant laquelle il n’a pas épargné son ancien club ainsi que Leonardo.

J’ai presque été me mettre à genoux à Dortmund avec mon agent pour parvenir à trouver un accord pour qu’ils me laissent jouer avec le PSG, parce que le 1er juillet, j’étais joueur de Dortmund. (…) J’avais eu Leonardo au téléphone et il me demande : “est-ce que toi tu es encore prêt à jouer la Champions League ?” Je lui dis : “à 100 %, je serai concerné jusqu’au bout (…)Même si c’est pour se faire sortir en quart de finale. Je veux être avec le groupe, je veux vivre mes derniers instants aussi intensément que possible et jouer avec le PSG la Champions League et les deux Coupes.” Leonardo me dit qu’on va trouver une solution (…) Finalement, qu’est-ce que je lis dans la presse ? Que Meunier ne veut pas prolonger avec le PSG, ça ne l’intéresse pas. C’était un peu ingrat au niveau de la communication. (…) La 1e étape, c’était trouver un accord entre Paris et Dortmund et après, trouver un accord entre Paris et Meunier. Et c’est là où la communication, je ne sais pas si je peux dire du club, mais de Leonardo puisque c’est lui qui gère le dossier, a été un petit peu tronquée… Ce n’était pas très très correct. (…) Je pouvais faire mes valises. D’où la lettre d’avocat que j’ai reçue de la part du club. Elle me stipulait que je n’étais plus le bienvenu au club, que je ne pouvais pas venir m’entraîner, même la dernière semaine. J’ai trouvé ça hallucinant ! (…) Donc d’un coup, tu passes pour un pestiféré alors que tu as toujours été correct avec le club.