L’élimination en 8e de finale de la Ligue des champions, les échecs dans les deux coupes nationales et une fin de saison minée par les blessures, montrent les limites de l’effectif du PSG. Le fameux cap à franchir pour rivaliser avec les cadors européens n’a pas été atteint. Alors comment se relever et préparer au mieux la saison prochaine ? Analyse des chantiers parisiens pour le prochain mercato estival. Il pourrait y avoir du mouvement à chaque ligne.

 

Thomas Tuchel et Antero Enrique devrait encore être les décisionnaires de la stratégie parisienne pour au moins deux saisons. Une tâche délicate, tant l’élimination face à Manchester United et la fin de saison calamiteuse en Coupe de France en Ligue 1 ont semé le doute sur les réelles capacités des joueurs formant l’effectif actuel.

Dani Alves et Buffon décevants

Mis à part Thiago Silva, actuel leader de la défense, Dani Alves et Buffon montrent-ils un niveau suffisant pour sécuriser l’arrière-garde ? Loin d’être sûr. Les deux joueurs arrivent en fin de contrat en juin prochain, faut-il compter sur eux la saison prochaine ? Le portier italien n’est pas vraiment inquiété en championnat, mais lors des matchs importants, il n’a pas su être décisif. Pire, il est même fautif sur le second but des joueurs de Manchester. Le Brésilien, quant à lui, est positionné plus haut sur la pelouse et ses errements défensifs à la perte du ballon sont criants. Pourtant, aux dernières nouvelles, les deux cadres devraient allonger leur bail d’une saison. Est-ce une bonne stratégie ? Le doute est permis. Loin de leurs meilleurs niveaux, les deux joueurs sont sur la pente descendante.

En attaque, le chouchou du parc, Edinson Cavani n’a jamais été autant remis en question. Son déficit technique pèse de plus en plus sur la relation avec ses compères d’attaque. Et forcément, le jeu du PSG en pâtit. A  32 ans, l’Uruguayen n’aurait-il pas fait son temps dans la capitale française ? Depuis sa blessure, c’est Kylian Mbappe qui occupe le poste d’avant-centre. Et c’est une franche réussite, l’attaquant français enfile les buts comme des perles. Ne faudrait-il pas miser sur le prodige de Bondy à ce poste et recruter de nouveaux joueurs sur les ailes ?

Paredes n’a pas comblé le vide au milieu de terrain

Les derniers joueurs recrutés par le Paris-Saint-Germain sont Leandro Paredes, Tilo Kehrer, Juan Bernat, Gianluigi Buffon et Eric Maxim Chupo-Moting. Peut-on parler de réussite avec ces transferts ? Pas vraiment. Seul Juan Bernat apporte satisfaction, les autres n’ont pas confirmé les espoirs placés en eux.  Dans les mois à venir, il faudra retenir ces erreurs pour ne plus les reproduire. Et cela passe par une bonne gestion en amont. Il suffit de s’intéresser au poste de numéro 6. Accentué par le cas Rabiot, c’est un problème récurrent depuis déjà quelques saisons. Pour le pallier, Leandro Paredes est arrivé dans la précipitation lors du dernier mercato hivernal pour au final évoluer 729 minutes sous la tunique parisienne. Et surtout sans apporter la moindre certitude sur son réel niveau.

En définitive, peu de joueurs apparaissent comme des éléments indispensables pour la quête de la Coupe aux grandes oreilles. Seuls quelques Parisiens semblent déjà installés dans le 11 de l’année prochaine :  Thiago Silva, Marco Verratti, Kylian Mbappe, Neymar et Di Maria. Pour le reste, tout est encore à déterminer. Bon courage messieurs Tuchel et Enrique.

 

Il va partir
Adrien Rabiot

Ils pourraient partir
Gianluigi Buffon
Daniel Alves
Edinson Cavani
Eric Maxim Choupo-Moting
Marco Verratti
Neymar
Thilo Kehrer
Thiago Silva
Layvin Kurzawa
Thomas Meunier

Il devrait arriver
Ander Herrera (Manchester United)

Ils pourraient arriver
Nicolas Pépé (Lille)
Tanguy Ndombele (Lyon)
Julian Weigl (Dortmund)
Philippe Coutinho (FC Barcelone)
Harry Kane (Tottenham)
Luka Jovic (Francfort)
Allan (Naples)
Alex Sandro (Juventus Turin)
Toni Lato (Valence)
Rúben Dias (Benfica)
Matthijs De Ligt (Ajax)
João Félix (Benfica)
Bruno Fernandes (Sporting)
David De Gea (Manchester United)
Alexis Claude Maurice (Lorient)