Après la victoire dans la douleur du PSG contre le FC Nantes, les doutes ont refait surface au sujet de la défense Parisienne. Presnel Kimpembe est prévenu, il ne faudra pas faire la même boulette face au Borussia Dortmund.

Hier soir, les Parisiens se sont fait peur à la Beaujoire (1-2). Après une très bonne entame de match, les hommes de Thomas Tuchel ont perdu pied dans les 15 dernières minutes de la rencontre, offrant aux Canaris plusieurs balles d’égalisation. Heureusement, le PSG pourra remercier sa bonne étoile et l’impérial Keylor Navas. Sur le plateau de Canal+, Pierre Ménès a tenu à passer un message à la défense Parisienne.

« On a eu droit à un drôle de match à Nantes, où le PSG a joué à sa main pendant 70 minutes. (…) Paris semblait intouchable, Nantes était inexistant sur le plan offensif. Et il a fallu une énorme bourde de Kimpembe, qui a tenté une improbable passe en talonnade à quarante mètres de son but chipée par Simon qui a fait parler sa vitesse avant de tromper Navas de près, pour redonner espoir et force aux Canaris et semer le doute dans l’équipe parisienne. Le PSG qui avait auparavant raté à plusieurs reprises le but du KO par manque de réalisme, a subi en fin de match les assauts nantais qui ont eu trois énormes occasions d’égaliser, deux vendangées par l’attaquant belge Emond et une autre par l’excellent Simon qui a perdu son duel avec Navas. Le gardien costaricien a clairement sauvé un PSG pas très serein dans les dernières minutes. En même temps, il y a peu de chances qu’on voit une charnière Kimpembe-Kehrer à Dortmund. Bref, à l’arrivée ce match restera une péripétie pour la formation de Tuchel qui n’a aucune blessure à déplorer et cinq jours devant elle avant de recevoir Lyon au Parc. »