Le directeur sportif du Paris Saint-Germain est revenu sur les propos polémiques de la veille de l’ancien président de l’UEFA, Michel Platini. De la pure « jalousie » a estimé le Brésilien hier soir après la victoire du PSG contre Bruges (1-0).

Michel Platini s’était exprimé hier au sujet d’un possible quota de joueurs étrangers en Ligue 1. Il avait alors pris pour exemple le club de la capital. « Le président est qatari, le directeur sportif est brésilien, l’entraîneur est allemand, il y a un Français dans l’équipe. Pourquoi ça s’appelle le Paris Saint-Germain ? Parce qu’il y a 40 000 personnes, une grande population qui aime son club, d’accord. Mais bon, ça pourrait s’appeler Coca-Cola ou autre chose ». Des propos qui ne sont pas passés inaperçus du côté des dirigeants du PSG.

Hier soir, après la victoire de Paris contre Bruges (1-0) en Ligue des Champions, Leonardo est revenu sur la polémique. « Ce n’est pas la première fois. Il avait dit la même chose quand QSI était arrivé ici en 2011. Je ne vais pas parler de racisme, je vais laisser ça de côté. Mais on va parler de jalousie. Quand il dit que Mbappé “va trop vite”, c’est de la jalousie aussi. Comme dit le proverbe français : “il vaut mieux faire envie que pitié”. »