Sur les tablettes du Paris Saint-Germain depuis plusieurs mois, Sandro Tonali ne signera pas dans la capitale française. Le milieu de terrain de 20 ans ne souhaite pas quitter l’Italie.

Président du club de Brescia, Massimo Cellino a été clair au moment de parler de l’avenir de son joueur, que l’on surnomme, “le nouveau Pirlo”. “Nasser (Al-Khelaïfi) le voudrait au PSG, il me l’a dit encore aujourd’hui, mais il ne veut pas aller en France. L’Inter et la Juventus sont ses destinations privilégiées. De Laurentiis (le président de Naples) m’a offert 40 millions, la Fiorentina le souhaite aussi, mais son sort est scellé. Avant la crise, le Barça avait proposé 65 millions d’euros plus deux gars très intéressants de 7,5 millions d’euros chacun. Je pense que les dirigeants catalans ont reçu une réponse qu’ils n’ont pas aimée. Et pas de Tonali.” A-t-il indiqué lors d’une interview pour le “Corriere dello Sport”.