Après sa boulette mardi soir contre le FC Nantes, Presnel Kimpembe s’est fait des frayeurs, voyant peut-être sa place de titulaire en Ligue des Champions s’envoler. Heureusement, il peut compter sur le soutien de son coach, et les conseils d’Habib Beye.

Hier soir, le Paris Saint-Germain semblait totalement maîtriser la rencontre sur la pelouse du FC Nantes avant que tout ne soit relancé par une énorme boulette de Presnel Kimpembe. Une tentative de talonnade interceptée par Moses Simon, qui ne s’est pas privé pour réduire l’écart en trompant Keylor Navas. Un geste qui n’aura finalement pas de conséquence sur le résultat final (1-2), mais qu’il faut absolument bannir avant le déplacement à Dortmund en Ligue des Champions. Sur le plateau du Late Football Club, l’ancien défenseur de l’OM Habib Beye, a fait la leçon au joueur du PSG.

« J’ose espérer que le discours avec Kimpembe soit différent. Pour moi, le message qu’il renvoie c’est que ce n’est pas très grave. Le joueur doit prendre conscience malgré tout que ce geste-là est inapproprié dans un match de très haut niveau. Ils préparent un match qui est très important, qui peut créer du doute pour plein de choses. Je ne dis pas que c’est grave, on a tous fait des erreurs comme celles-ci. Ce n’est pas le geste de Kimpembe qui est grave. Je dis juste que la communication de Thomas Tuchel est logique. Elle est dans le sens d’un coach qui veut garder une sérénité au sein de son groupe et qui ne veut pas allumer une étincelle. Maisj’ose imaginer qu’il va quand même prendre Kimpembe et lui dire qu’un match qu’on maîtrise sans problème, tu nous fais ça et derrière on souffre un peu. La Ligue des champions arrive, ce sont des gestes, en quelque sorte, à bannir pour un défenseur. »