Aujourd’hui à Rennes, Hatem Ben Arfa se sent de mieux en mieux. Malgré tout, le milieu du Stade Rennais va devoir revenir sur son passé et suivre son histoire avec le PSG. Une première étape se déroulera ce lundi.

 

Seul un accord global entre les deux parties peut éventuellement mettre fin à la procédure mais la conciliation a peu de chances d’aboutir dans la mesure où chacun devrait camper sur ses positions. Le meneur de jeu du Stade Rennais réclame entre 7 et 8 millions d’euros d’indemnités pour le préjudice subi. Sans conciliation, l’affaire sera jugée plus tard lors d’une audience publique.