Alors que le PSG n’a toujours pas – contrairement à de nombreux clubs français – mis ses salariés en chômage partiel, Nasser Al-Khelaïfi ne serait pas contre une baisse des salaires des joueurs. De quoi largement aider le club à compenser les pertes liées à l’épidémie de coronavirus.

À l’image du FC Barcelone et de plusieurs clubs de Bundesliga, le Paris Saint-Germain pourrait demander à ses joueurs de trouver un accord pour une baisse de salaire afin de surmonter la crise sanitaire que traverse l’Europe. C’est en tout cas une option qu’aurait évoqué le président Nasser Al-Khelaïfi en réunion avec la Ligue en début de semaine, d’après les informations de L’Equipe.

À titre d’exemple, le PSG a déjà perdu 5M€ de recette il y a deux semaines en disputant le match retour de Ligue des Champions face au Borussia Dortmund à huis clos. Une économie sur les salaires – qui représentaient 371M€ sur la saison 2018-2019 – aiderait donc largement le club à compenser les pertes durant la période de confinement et d’interruption de la Ligue 1.