À l’heure où le football mondial est paralysé par l’épidémie de coronavirus, la question de la reprise des championnats reste en suspens. La LFP serait même en train d’étudier la possibilité de totalement annuler l’exercice 2019-2020.

Invité sur le plateau du Late Football Club, le journaliste Geoffroy Garétier est revenu sur les options à la disposition de la LFP pour décider de la reprise ou non du championnat de France. Il met même en avant un scénario dans lequel le Paris Saint-Germain, qui compte pourtant 12 points d’avance sur l’OM, ne serait pas champion.

« L’Italie, le pays le plus touché au monde, a évidemment raison par rapport à la situation nationale. Malheureusement, la situation sanitaire empêche toute reprise du foot à court terme, voire même à moyen terme. Mais ne nous leurrons pas, la situation italienne arrive en France avec quelques jours de décalage. Donc la réflexion des dirigeants du foot italien va être menée, et je peux vous dire qu’elle est déjà menée par les dirigeants du foot français en réalité, même s’ils ne communiquent pas dessus. Officiellement, on espère reprendre la saison coûte que coûte. Mais si on ne peut pas terminer la saison mi-juillet ou au plus tard fin juillet, on envisage sérieusement d’annuler la saison et de reprendre globalement les mêmes cas de figure qu’en Italie. Ils seraient prêts à faire une saison avec 22 clubs. C’est-à-dire pas de descente, deux montées et on décale les descentes à la saison prochaine. »