Le milieu de terrain Ander Herrera a évoqué dans le magazine So Foot ses débuts avec le PSG.

“Ma qualité, c’est ça, penser toujours au bien du collectif plutôt qu’au mien. Si je ne pensais qu’à ma pomme, j’aurais fait du tennis. C’est logique, sur le terrain, tu ne peux pas avoir que des joueurs comme moi ou que des stars internationales. La qualité d’une équipe résulte du mélange des deux.”Moi, je considère que je dois travailler et courir pour que Neymar et Mbappé, Cavani, Icardi, Di Maria et Sarabia mettent des buts. Je n’ai pas de problèmes avec ça. Il ne peut pas y avoir onze Herrera, onze Gueye, ni onze cracks dans une équipe. C’est impossible, et puis surtout, ça ne marcherait pas”, a indiqué l’ancien de Man United.