Le Paris Saint-Germain a fait un mercato assez moyen. Même si Buffon, Kehrer, Bernat et Choupo-Moting ont signé, le club a échoué sur les gros dossiers de l’été. La recherche et l’arrivée d’un milieu de terrain pour remplacer Thiago Motta et surtout la prolongation de contrat d’Adrien Rabiot.

 

Pourtant au cours de cet été, la direction parisienne a tenté de convaincre Adrien Rabiot de prolonger son contrat. Mais rien n’a marché et le joueur se retrouve libre et donc gratuit en juin prochain, ce qui serait un énorme échec pour un joueur qui pourrait facilement rapporté 60 millions d’euros au club de la capitale. Mais le dossier est bien plus pointu que cela, car en coulisse, c’est le clan Rabiot qui se trouve en position de force. Selon les informations de Paris United, Antero Henrique, le directeur sportif du PSG ne supporte plus le joueur et son agent, en l’occurrence Veronique Rabiot, la mère d’Adrien. Le Portugais déteste et en a marre de l’attitude du clan Rabiot qui ne fait aucun efforts pour trouver une solution.

 

Son agent refuse de discuter !

 

En plus de ne pas vouloir adresser la parole à Henrique, Veronique Rabiot ne souhaiterait pas non plus parler aux autres dirigeants européens, jugeant les propositions beaucoup trop faibles. Il y a quelques jours, Pep Guardiola lui-même s’était renseigné sur la situation du joueur formé au Paris Saint-Germain. Pour le moment, les discussions sont donc au point mort, alors qu’Adrien Rabiot aurait demandé une réunion directement avec Nasser Al-Khelaïfi pour évoquer son avenir. Rappelons qu’à l’heure actuelle, Rabiot est sous contrat encore une saison et qu’en juin prochain, il sera libre comme l’air. La Juventus Turin, le FC Barcelone et Manchester City surveille de près la situation.

Le champion de France a donc encore quelques mois pour tenter de convaincre son joueur de prolonger et ainsi enfin, trouver une issue positive dans ce dossier.

G. Zerbone