Alors que cette histoire remonte à quelques années en arrière, la justice devrait rouvrir le dossier sur l’affaire de la sextape. L’histoire n’est pas encore terminée.

 

Cette information ouvre la porte à un procès, précise l’AFP. “La cour a jugé conformes les agissements sous couverture du policier infiltré ayant servi d’intermédiaire entre Mathieu Valbuena et les maîtres-chanteurs présumés. Selon elle, les actes de ce commissaire ne constituent pas une incitation à l’infraction comme le soutenaient les avocats de la défense.”