Le jugement concernant la tentative de corruption de Nîmes Olympique, lors de la saison 2013-2014 a été rendu. Il a abouti sur plusieurs lourdes peines.

 

Sept personnes ont été condamnées à des peines allant de 8 à 18 mois de prison ferme. Jean-Marc Conrad et Serge Kasparian, ancien actionnaires du club, ont écopé de trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis. Pour rappel, l’affaire concernait cinq rencontres. Jean-François Fortin, président de Caen à ce moment-là a quant à lui été sanctionné d’une peine de 15 mois de prison avec sursis.